Avez-vous une culture d’entreprise « Work-life » ?

mai 23, 2017
par

iStock-507881232 (2)

L’arrivée massive des femmes sur le marché du travail a entraîné de grands changements dans l’organisation familiale. Les familles québécoises ont dû redéfinir les rôles parentaux et malgré tout, de grands défis se font encore ressentir sur le point de la conciliation travail-famille. Il n’y a qu’à constater le nombre d’articles de revue ou de blogues consacrés à l’organisation personnelle, la gestion du temps et les astuces pour concilier le travail et la famille. Toutefois, les individus qui veulent fonder une famille se voient nécessairement occuper un double rôle : celui de parent à temps plein et de travailleur à temps plein. Cela dit, les stratégies qu’ils peuvent adopter pour réussir à tout concilier sont limitées par le temps. Les conséquences sur les organisations qu’engendre ce conflit entre le travail et la famille ont largement été documentées. Alors maintenant, voilà quelques idées pour adopter une culture d’entreprise « Work-life ».

 Les mesures liées au lieu de travail

Le télétravail est considéré comme un levier important pour changer favorablement la culture d’une entreprise « Work-life » (Dumas & Ruiller, 2014). Toutefois, la gestion des ressources humaines peut devenir un réel défi lorsque les activités professionnelles se déroulent en dehors du travail (Walrave, 2010). Il est donc essentiel de suivre une démarche rigoureuse[1] et de respecter certains éléments qui vont favoriser le succès d’un programme. À titre d’exemple, il est primordial d’évaluer les compétences essentielles des employés qui pourront se prévaloir du programme (Walrave, 2010). Le test d’orientation au travail effectué à la maison (Totem) est un exemple d’outil d’orientation puissant mesurant les caractéristiques associées aux télétravailleurs performants[2].

Les mesures liées au temps de travail

Bien que les mesures liées au temps ou au lieu soient les plus recherchées par les individus (Tremblay, 2008, cité par Najem & Tremblay, 2010) on constate encore qu’elles sont malheureusement peu employées. Parmi celles-ci, on retrouve la semaine comprimée de travail, la variation des heures d’arrivée et de départ, les banques d’heures, les heures annualisées (par ex. : diminuer les heures de travail pendant l’année scolaire ou la période estivale), etc. D’ailleurs, une étude récente a démontré que le fait d’obtenir un plus grand nombre de pratiques de conciliation réduit le risque de détresse psychologique chez les femmes (Boulet & Bourdais, 2016). Toutefois, on ne constate pas le même effet chez les hommes (Boulet & Bourdais, 2016).

Les politiques d’apaisement

Les besoins des employés d’une organisation peuvent être très variés. Les politiques d’apaisement du conflit travail-famille sont multiples et seraient utilisées selon la situation de l’employé (Closon, 2009). Nommons en exemple, les services de garderie sur place, les services d’aide-domestique, les gymnases d’entraînement sur les lieux du travail, les programmes d’aides aux employés qui peuvent donner accès à des services psychologiques, etc.

 Conclusion

Toutefois, ce qui semble jouer un rôle majeur entre les politiques de conciliation et la satisfaction des employés, c’est le soutien organisationnel perçu (Closon, 2009). Ce constat renforce l’importance du rôle du service des ressources humaines dans l’implantation d’une politique de conciliation travail-famille non seulement pour encadrer les pratiques, mais aussi pour éviter les injustices au sein d’une même organisation. Les individus ont des attentes envers les organisations et les organisations ont des préoccupations quant à leur capacité à suivre la concurrence. Il convient de trouver une entente qui permet aux deux parties de sortir gagnant-gagnant en faisant des efforts grandissants. Et vous, comme employé ou employeur, comment affrontez-vous le conflit travail-famille ?

« Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement »   – Francis Blanche

 

Carole-Anne Camiot

Gestionnaire de compte

EPSI

 

[1] L’article de Walrave (2010) propose une démarche en cinq phases pour introduire avec succès le télétravail.

[2] Pour obtenir davantage d’informations concernant cet outil, vous pouvez nous contacter à info@epsi-inc.com

EPSI

À propos de l'auteur

EPSI

Vous pouvez communiquer avec EPSI au : info@epsi-inc.com et sur LinkedIn.

Comment garder les meilleurs employés: